Au pays des smombies

décembre 11, 2020 - Temps de lecture: 8 minutes

Avez-vous remarqué? Dans le train, le bus, la rue, les parcs mais aussi au café, au restaurant, à la plage? Des zombies...Ou devrais-je écrire des "smombies", mot valise malin et rigolo composé de smartphone et zombie. Un mot rigolo pour décrire un phénomène stupéfiant et déplorable...

Ils sont partout, de tous âges mais avec une forte prévalence entre 12 et 45 ans, passant la moindre minute de leur temps mignon à agiter leur doigt sur un écran de 4,8 à 6.5 pouces, la bouche entrouverte, le casque vissé sur les oreilles, prisonniers de leur techno-cocon (©Alain Damasio) qui étouffe tout stimuli de l'extérieur et leur donne, en déplacement piéton, cette drôle de démarche qui tangue.

La horde des smombies

La situation actuelle, anxiogène pour beaucoup, empire encore cette emprise et accentue le syndrome FOMO (fear-of-missing-out ou la peur de manquer quelque chose) chez des smombies qui passaient une cinquantaine d'heures par mois sur leur doudou digital jusqu'ici. Car il faut bien le dire, c'est comme un doudou. Le fait de ne plus savoir où on l'a mis, de ne plus le retrouver provoque chez beaucoup cette espèce de vague de panique, du même genre que celle qui nous prenait lorsque, enfant, on égarait Tatoune, le chien en peluche qui sentait le poney...

Socialement, c'est en train de réellement devenir une catastrophe. Demander son chemin à quelqu'un relève maintenant de l'intrusion brutale: On interrompt le podcast , la musique ou la série et probablement 2 ou 3 conversations,. On doit fracturer ce techno-cocon en rappelant à l'isolé(e) que le monde extérieur continue d'exister directement autour et que, peut-être, une personne en chair et en os à quelques centimètres cherche à interagir. Même si Google (Maps) est notre ami, ce qu'il n'est pas...

Bon, dénoncer des travers, c'est bien...Proposer des pistes, des solutions c'est mieux!!!

Les luddites en action

Devons-nous briser ces smartphones à coups de marteau comme les luddites ont détruit les métiers à tisser Jacquards au début du 19ème siècle? Evidemment non, ce sont également de formidables outils à bien des égards.

Ce que j'ai constaté pour ma part, c'est qu'une augmentation de l'utilisation du smartphone pour des activités "passe-temps" a rapidement entraîné une diminution de mes lectures. Le smartphone, ça jaillit de la poche en un rien de temps et boum, les dix minutes d'attente du train se sont volatilisées dans l'éther! C'est là qu'il faut se poser des questions:

  • Est-ce que le fait d'utiliser cette app m'a réellement apporté quelque chose?
  • Comment je me sens après l'avoir utilisée? Mieux? Piteux?
  • Cette vidéo de 2 minutes 30 valait-elle vraiment le fait de se taper un pub avant?

Si les réponses aux questions ci-dessus sont négatives, vous pouvez commencer à considérer votre addiction et tenter d'y parer:

Toujours se balader avec un livre (de poche) ou une liseuse. Evitez les gros pavés, il y a tant de petits bouquins fantastiques, plus pratiques à dégainer! Profitez-en pour écumer les classiques! Quelques exemples évidents:

Sans compter le fait que vous vous cultiverez, vous entretiendrez également la plasticité de votre cerveau, ce que des vidéos de chatons ou d'humains qui se vautrent ne font pas, si distrayantes soient-elles...

Trajet en train ou en bus? Regardez simplement par la fenêtre :) Vous aurez peut-être la chance de saisir un moment cocasse, d'apercevoir un animal intéressant ou simplement découvrir votre environnement plus ou moins immédiat. Cela induit aussi souvent cet état d'où émergent les bonnes idées.

Malheureusement, parfois les autres usagers prennent le bus ou le train pour leur cabine téléphonique personnelle ou leur stamm, au choix. Ici, l'isolement sonore peut effectivement s'imposer. Choisissez donc un podcast de qualité, propre à titiller vos neurones et surtout pas des vidéos de youtubeurs, donnant leur avis face caméra pendant des dizaines de creuses minutes...Ici, le smartphone peut donc retrouver donc un usage évident et positif même si on peut le remplacer par un lecteur MP3, moyennant un chouia de préparation. Ce dernier aura l'avantage de ne point tenter d'attirer votre attention ailleurs, en plus de sauvegarder votre batterie de téléphone.

A toutes ces suggestion on pourrait me répondre: "Mais il y a une app pour ça!" On a vu fleurir nombre d'articles consacrés à la mode du "digital detox".

Beaucoup proposent d'installer des apps pour limiter sa "consommation" digitale mais la manière même dont elles sont conçues impliquent évidemment d'utiliser son téléphone... C'est un peu contradictoire car une fois déverrouillé, la tentation est grande de juste "checker un petit truc" et boum!!! Vous avez perdu deux heures de votre vie.

En résumé: Lire, lire, lire...Se cultiver à foison et ne pas céder à la facilité de mettre son cerveau sur "off" avec des apps ou des services inutiles (Candy Crush Saga et Youtubeurs, I am looking at you!)


Introduction à la Biologie comportementale humaine

octobre 27, 2020 - Temps de lecture: ~1 minute

Voilà l'un des buts primaires de l'Internet, celui dont il n'aurait pas dû dévier: Le partage et la diffusion de la connaissance à une échelle jusqu'à il y a peu inconcevable. 25 vidéos d'une lecture complète (en anglais) sur la biologie comportementale humaine par Robert Sapolsky, professeur de biologie et de neurologie à l'université de Stanford.

Si la tête de ce monsieur vous dit quelque chose, c'est qu'il apparait dans le controversé mais néanmoins très intéressant documentaire Zeitgeist: Moving Forward