Vivre avec les animaux - Podcast

novembre 24, 2020 - Temps de lecture: 2 minutes

Premier épisode d'une série de quatre podcasts, exceptionnels tant par la qualité de la réalisation que la pertinence du contenu et des intervenants.

Vivre avec les animaux - LSD, La Série Documentaire - France Culture

Et des liens vers trois articles, très importants selon moi si vous vous souciez du sort des animaux mais que vous êtes assez éveillé pour ne pas vous enfermer dans une "chambre d'écho virtuelle" et acceptez d'autre idées, d'autres opinions, de connaître d'autres perceptions.


Entretien avec Albert Camus par Jean Mogin (1955)

novembre 3, 2020 - Temps de lecture: ~1 minute

Lorsqu'un journaliste qui sait de quoi il parle interviewe un écrivain qui parle aussi bien qu'il écrit, ça donne cela. Je n'aime pas jouer les chantres du "c'était mieux avant!" mais il faut reconnaître que quelque chose s'est perdu. 

Via la chaîne Youtube d'Artesquieu


Très humain plutôt que transhumain - Alain Damasio TEDx

octobre 22, 2020 - Temps de lecture: ~1 minute

Techno-cocons, transhumanisme, intelligences artificielles personnelles, abrutissement digital. De 2014 et plus pertinent que jamais, développé lors d'un TEDx par cet écrivain exceptionnel.


The Great Dictator final speech

octobre 22, 2020 - Temps de lecture: ~1 minute

Ce discours reste d'une actualité absolue. Ce film devrait faire partie du programme de l'enseignement obligatoire...Parce que c'est un chef d'œuvre total de cinéma et une dénonciation intemporelle des travers dans lesquelles les sociétés sont si aisément attirées lorsque ça va mal, comme en ce moment.


Albert Camus - Discours de Suède

octobre 21, 2020 - Temps de lecture: ~1 minute

Le discours d'Albert Camus dit "Discours de Suède", donné à l'occasion de la réception de son prix Nobel de littérature en 1957.

Via la chaîne Youtube d'Artesquieu


Présence commune, de René Char

octobre 21, 2020 - Temps de lecture: ~1 minute

Tu es pressé d'écrire
Comme si tu étais en retard sur la vie.
S'il en est ainsi, fais cortège à tes sources.

Hâte-toi.
Hâte-toi de transmettre
Ta part de merveilleux, de rébellion, de bienfaisance
Effectivement, tu es en retard sur la vie
La vie inexprimable
La seule, en fin de compte, à laquelle tu acceptes de t'unir
Celle qui t'est refusée chaque jour par les êtres et par les choses
Dont tu obtiens péniblement de-ci de-là quelques fragments décharnés
Au bout de combats sans merci.
Hors d'elle, tout n'est qu'agonie soumise, fin grossière.
Si tu rencontres la mort durant ton labeur
Reçois-là comme la nuque en sueur trouve bon le mouchoir aride,

En t'inclinant.
Si tu veux rire
Offre ta soumission
Jamais tes armes.

Tu as été créé pour des moments peu communs.
Modifie-toi, disparais sans regret
Au gré de la rigueur suave.

Quartier suivant quartier la liquidation du monde se poursuit
Sans interruption
Sans égarement.

Essaime la poussière
Nul ne décèlera votre union.